Livre blanc • Supply Chain x RPA 2022

Dans un contexte de pression concurrentielle en constante augmentation, la supply chain doit se transformer pour devenir plus intégrée et digitale, et ainsi gagner en agilité et résilience. Accroître la productivité et la compétitivité de l’entreprise sont des objectifs clés que la supply chain doit atteindre.

La Robotic Process Automation (RPA) devient donc un enjeu majeur pour la supply chain afin d’automatiser les processus chronophages (saisie de donnée, gestion de master data, envoi de documents…). Cette automatisation permet de libérer du temps aux opérateurs et de garantir l’intégrité des données, temps qui sera réinvesti sur des tâches à plus forte valeur ajoutée comme celles orientées vers la satisfaction client. La RPA peut être mise en place dans toutes les entreprises, des PME aux multinationales, et tous les secteurs d’activité.

Livre blanc • Supply Chain X Blockchain

La Blockchain est une technologie qui permet la sécurisation des transactions d’un écosystème en rendant les données transparentes et non modifiables. Elle a connu son essor grâce aux cryptomonnaies. Elle commence à être utilisée par les entreprises pour sécuriser leur Supply Chain. D’après l’édition 2021 du panorama de la digitalisation qui suit la transformation de la Supply Chain des entreprises, pour 36% des sociétés interrogées, la Blockchain est un chantier prioritaire. Cela représente une hausse de 7 points de 2019 à 2020.

La Blockchain répond à 3 besoins métiers de la Supply Chain. Elle permet l’authentification des produits, une traçabilité sur l’ensemble du cycle de vie du produit et le suivi de la responsabilité de chacun des acteurs. Après avoir partagé le niveau de maturité des entreprises, ce livre blanc détaillera la technologie Blockchain. Ensuite les cas d’usages Supply Chain seront présentés ainsi que les fournisseurs de solutions entre autre à travers le radar des startups.

Panorama de la digitalisation, 2e édition

Pour la seconde année, France Supply Chain a interrogé ses adhérents à l’automne pour comprendre comment leurs entreprises ont fait progresser leur chaîne d’approvisionnement (Supply Chain, SC) dans un environnement plus digitalisé, mais également avec des Supply Chain sous la pression des perturbations induites par la pandémie.

Les réponses obtenues dressent une bonne photographie en matière de transformation et de progrès réalisés depuis 2019. En effet, les entreprises ayant répondu cumulent 1 million de salariés et réalisent 200 milliards de C.A. dans des secteurs très différents.

Les répondants à l’enquête représentent :

1 MILLION DE SALARIÉS

200 MILLIARDS DE CA

Par ailleurs, la pertinence des évolutions depuis le panorama 2019 a été renforcée grâce à un noyau stable d’adhérents de France Supply Chain ayant participé aux enquêtes 2019 et 2020. Les tendances ont pu être corroborées par les membres des Lab Digital & Technologies et ETIPME de France Supply Chain.

Guide de l’Intralogistique en France 2020-2021

Fruit d’une collaboration entre EOL, spécialiste de l’immobilier d’entreprise et de France Supply Chain by Aslog 1er réseau français des professionnels de la Supply Chain, le livre blanc de l’Intralogistique s’adresse à tous les professionnels en recherche de solutions logistiques mécanisées, robotisées et automatisées.

UN PANORAMA DES SOLUTIONS LOGISTIQUES MÉCANISÉES ET ROBOTISÉES AU SEIN DES ENTREPÔTS LOGISTIQUES

Ce guide s’articule autour de 5 axes :

  • L’état de l’art en matière d’intralogistique;
  • Les enjeux et les limites de la mécanisation et de la robotisation;
  • Les prospectives dans le domaine;
  • Les facteurs clés de succès pour mener à bien un projet d’intralogistique;
  • L’impact de l’intralogistique sur les entrepôts.

« LES NIVEAUX DE COMPLEXITÉ DES OPÉRATIONS LOGISTIQUES, ASSOCIÉS AUX ORGANISATIONS DES VENTES OMNICANALES ONT UN IMPACT TRÈS FORT SUR LA PROFITABILITÉ DES ENTREPRISES, LES OBLIGEANT À REPENSER EN PROFONDEUR LEURS ORGANISATIONS ET LEURS PROCESS LOGISTIQUES.» SOULIGNE YANN DE FERAUDY, PRÉSIDENT DE FRANCE SUPPLY CHAIN.

LE GUIDE DE L’INTRALOGISTIQUE EST RÉSERVÉ À NOS SEULS ADHÉRENTS.

IoT for Supply Chain : les enseignements du webinar mené par France Supply Chain et Wavestone

En projet pour certains, concret pour d’autres ou source d’interrogations pour les derniers, « l’IoT for Supply Chain » suscite l’intérêt du secteur depuis de nombreuses années. À l’occasion des « Rencontres du Digital », l’ASLOG/FRANCE SUPPLY CHAIN et le cabinet de conseil Wavestone sont revenus sur le sujet au travers d’un webinar dédié.

La crise l’aura prouvé. Malgré sa résilience, la supply chain doit encore développer sa vélocité, c’est-à-dire son agilité et son efficience, pour fonctionner de manière optimale malgré les perturbations. Et pour ce faire, l’IoT s’illustre comme un outil de taille. C’est autour de ce sujet que Marc Dauga et Pierre-Yves Audoy, respectivement Partner Supply Chain et Manager Manufacturing au sein du cabinet Wavestone ainsi que Francois Martin-Festa, VP Digital Customer Experience de Schneider Electric & Responsable Lab Digital de l’Aslog/France Supply Chain ont animé un webinar dédié le 24 juin.

L’objectif ? Partager les clés pour se poser les bonnes questions et effectuer le juste choix de solutions dédiées. « Avant tout chose, il est essentiel de partir d’un besoin métier, de le cadrer, d’alimenter un cahier des charges précis et de bien connaître l’écosystème des acteurs pour choisir le plus adapté à vos besoins », souligne Marc Dauga après avoir rappelé les grands principes de l’IoT for supply chain, à savoir la collecte et l’analyse de données depuis un objet IoT placé sur une unité de manutention (palettes, racks, bacs, produits).


Mieux comprendre
les briques technologiques relatives à l’IoT

Pour les trois experts, le constat est unanime, mener un projet IoT peut s’avérer complexe. Première difficulté, le nombre croissant d’acteurs proposant leurs services. Marc Dauga note ainsi « une croissance de 60 % en cinq ans du nombre de start-ups sur le secteur. ». Second challenge, comprendre et connaître la technologie qui évolue très vite. En plus des progrès technologiques continus, Marc Dauga identifie 3 grandes ruptures : le réseau 5G, le nano satellite ainsi que l’edge computing. Quant aux briques technologiques, elles se divisent en quatre :

  • L’objet IoT, sa durée de vie, son coût, ses conditions d’usage ainsi que sa capacité de collecte et de stockage.
  • Le réseau et transport de donnée et la nécessité de réfléchir à la distance entre l’objet le réseau, à son débit de données, à la consommation d’énergie ainsi qu’aux objectifs en termes de précision de la géolocalisation.
  • La plateforme IoT et son lieu d’hébergement, sa gestion du cycle de vie des objets dédiés, sa capacité à en intégrer de nouveaux types, à gérer une augmentation du volume de données ainsi que le nombre d’API qu’elle peut fournir.
  • L’application des données pour les cas d’usage, à savoir l’interface web ainsi que les outils supply chain de type TMS, WMS, MES…

Identifier et choisir le(s) bon(s) partenaire(s)
pour optimiser sa supply chain grâce à l’IoT

Une fois savamment sélectionnées et maîtrisées, ces briques donnent lieu à une solution IoT permettant d’adresser des cas d’usages ayant un impact vertueux sur la transformation de la supply chain. Marc Dauga évoque notamment le suivi des produits (en extérieur ou en intérieur), le tracing de ces derniers mais également l’amélioration de l’efficacité au travers de la gestion des inventaires, de la maintenance ou bien encore du pilotage de la performance énergétique des bâtiments. Et pour choisir au mieux ses prestataires et partenaires dans le démarrage d’un projet IoT, Wavestone a identifié environ 50 start-ups françaises intervenant sur le business, uniquement sur le marché BtoB, ayant au moins huit ans d’existence et moins de 50 salariés. « Ces éléments donnent des clefs permettant de se poser les bonnes questions, de mieux segmenter un projet suivant les 4 dimensions majeures de l’IoT et de dresser un panorama complet des start-ups françaises sur ce sujet », conclut Francois Martin-Festa.

Le white paper et le radar Wavestone-France Supply Chain sont disponibles sur le site web

FRANCE SUPPLY CHAIN © All rights reserved

Credits and Legal Mentions      I      RGPD      I      Contact