9 février 2022

Durabilité des entreprises : appréhender et s’appuyer sur la taxonomie européenne

Rendre les entreprises encore plus fortes et résilientes. C’est l’objectif de la taxonomie européenne instaurée en 2020. Cette dernière se définit au travers d’une classification des activités économiques dites «vertes». Tour d’horizon et explications guidées par Luca Silipo, dirigeant de GEODIS et créateur du GEODIS WorldLab.

Sujet complexe mais essentiel depuis sa mise en place en 2020, la taxonomie européenne a pour but d’inciter financièrement la transition durable des entreprises basées dans l’UE et leur fournit un cadre pour se positionner à l’avant-garde de la lutte contre le changement climatique. Nécessitant un effort comptable important, elles concernent les sociétés de plus de 500 salariés ayant déjà l’obligation de communiquer sur leur reporting extra-financier et leur impose de préciser la part de leur chiffre d’affaires, investissements et dépenses dans des activités dites « vertes ».

ACTUALITÉS


ÉVÈNEMENTS


PRESSE

FRANCE SUPPLY CHAIN © All rights reserved

Credits and Legal Mentions      I      RGPD      I      Contact