Skip to main content
26 mars 2024

Quelles sont les voies du changement ? Retour sur le SITL 2024 — Salon International du Transport et de la Logistique

Cette année le SITL, et non plus la SITL, s’était fixé pour objectif de nous donner un aperçu de la logistique du futur. En tant que partenaire historique du salon, nous avons pris part à ce challenge en organisant ou en participant à de nombreuses tables rondes. Que faut-il retenir de ces 3 jours ? Voici un condensé des informations et nouveautés majeures.

Points d’alerte et convictions pour la Supply Chain de 2050

Lors de la conférence inaugurale, Anne-Marie Idrac, Présidente de FRANCE LOGISTIQUE, Mathieu Friedberg, Directeur Général chez CEVA Logistics et Jean-Thomas Schmitt, CEO chez Heppner ont partagé leur vision pour la Supply Chain du futur et la compétitivité de la France :
Partager la valeur

La solution passera par un partage du coût, des responsabilités et de la valeur entre chargeurs, logisticiens, clients et fournisseurs. « Dans 10-15 ans, la Supply Chain coûtera beaucoup plus cher » alerte Monsieur Friedberg.

Mixer les solutions

pour décarboner

Les ports et le maillage territorial

seront clé

Exploiter le potentiel massif de l’IA

afin d’optimiser nos opérations et organisations

Une vision que France Supply Chain partage et à laquelle il faut ajouter une forte dimension humaine. Un article sera notamment dédié à la conférence #SITL24 – Métamorphoses avec elles : les voix du changement. Pour réaliser notre mission et nos ambitions, nous avons publié fin 2023 un “Manifeste pour une Supply Chain Frugale et Désirable”, riche de centaines de solutions et initiatives inspirantes.

Découvrir les 4 piliers du Manifeste
SITL 2024

Inauguration du salon

Répondre au défi de la gestion du risque en Supply Chain

Lors de la conférence 50 nuances de risques animée par notre partenaire Wavestone, les co-leaders de la communauté des risques accompagnés de Luca Silippo, chief economist and strategy analyst de Geodis (retrouvez le replay de son keynote lors de notre congrès européen de 2023 en fin d’article) et Guillaume Walline de Prewave ont partagé leur expertise.

« Transformer l’urgence en structure, en système dans l’entreprise, c’est mon travail au quotidien »

Luca Silippo

Gérer le risque en Supply Chain est stratégique, les intervenants nous ont livré des exemples issus de leur pratique :

  • Remonter et recentrer la Supply Chain au CODIR afin d’obtenir la neutralité nécessaire à la prise décision. Par exemple, l’affectation de ressources dans le S&OP.

  • Créer un metaverse (ou jumeau numérique) industriel couplé à une control tower pour aider à la décision en quasi temps réel. Cette innovation intègre les informations de leurs 4000 fournisseurs de rang n-1, une partie de leurs 60 000 fournisseurs de rang N jusqu’aux 5000 points de vente client dans 130 pays (pour Renault).
  • Utiliser l’IA pour cartographier les réseaux et remonter les signaux faibles.
  • Calculer avant de décider ! Gérer le risque, c’est se baser sur une guidance quantitative. Le risque doit se résumer à un chiffre.
Un dernier conseil

Construire une Supply Chain anti-fragile, c’est-à-dire apprendre des crises pour être plus performant et plus que résilient, revenir à un point «améliorer». Une performance saine, durable et désirable.   

Grégoire VIALLON, Thierry BLEIN, Luca SILIPO et Guillaume WALINE

Lutter contre les idées reçues et la mauvaise image de la Supply Chain

Logo France travail

JOB DATING ET PARCOURS DE RECRUTEMENT

Grosse nouveauté, France Travail (ex Pôle Emploi) était présente afin de faire découvrir aux demandeurs d’emploi l’univers de la Supply Chain et de la Logistique ainsi que pour accompagner les entreprises dans leur recherche de talents. Une démarche à saluer tant nos métiers sont en tension et pâtissent d’un manque d’attractivité.

Aménagement du territoire

Yann DE FERAUDY, Gabriel SCHILLACI, Thomas STEINMULLER et Pedrouller MOREIRA

Les entrepôts ont mauvaise réputation et cristallise les débats pourtant ils ne représentent qu’environ 2 % de l’occupation des sols en France. Leur emplacement est stratégique pour les territoires, tant du point de vue économique (création d’emploi et de revenus) qu’environnemental (les poids lourds restent hors des villes, hub énergétique solaire, réserve d’eau via la récupération des eaux de pluie et réduction des émissions de GES liées au transport).

Lors de la conférence Warehouse location : a strategic choice for territories les intervenants ont appelé les pouvoirs publics à penser collectivement et intelligemment en intégrant à l’avenir tous les acteurs dans le cadre d’un projet d’implantation ou d’une nouvelle loi (référence à la Loi de zéro artificialisation).

Christelle Seiller – Directrice de la Mobilité de Grand Paris Seine Ouest (GPSO), Gaelle Quéré – Directrice RSE – Distribution et Express GEODIS, Tariel Chamerois – Head of Sustainability France & Maghreb DB Schenker, Xavier Hua – Directeur Général de l’Institut du Commerce, Jean-Baptiste Derdoy – Manager Mobility PTV Logistics et Nathalie Woock – Cheffe du service « Fret et entreprises de transport » de la Région Île-de-France

Nous avons tenu une autre conférence marquante en matière d’aménagement du territoire : E.VO.L.U.E : les premiers résultats concrets pour une Logistique Urbaine Plus Efficiente. Nous avons lancé ce projet aux côtés du Club Déméter et de l’Institut du Commerce afin de répondre aux enjeux majeurs de la logistique urbaine, à savoir massification des flux et exigence de durabilité. Nous y reviendrons au cours d’un articlé dédié.

Les pistes pour rendre la Supply Chain durable

Outils digitaux et nouvelles technologies

Nouvelles technologies

Parmi la large offre de solutions du salon, la recherche de performance semble être le critère roi : optimisation des flux, des opérations et des processus documentaires, automatisation, robotisation, etc. Heureusement, le programme des conférences et débats faisait la part belle à la décarbonation et à la circularité et les prix de l’innovation ont récompensé des offres apportant une réponse aux enjeux de la cyclo-logistique ou encore des éco-emballages.

À noter que le start up Village organisé par SprintProject concentrait de nombreuses innovations en matière de prévention de la pénibilité, transport à impact nul, calcul du bilan carbone via IA ou encore, production d’énergie verte sur bâtiment logistique. La grande gagnante du Start Up Contest 2024 est d’ailleurs la société marseillaise Deki ecologistic que nous avions déjà eu le plaisir de rencontrer lors du forum ISLI 2023 ! Son outil propose des tournées de livraison en ville optimisées suivant 3 critères, dits d’impacts minimums : émissions de GES, congestion et nuisances sonores.

Parmi la large offre de solutions du salon, la recherche de performance semble être le critère roi : optimisation des flux, des opérations et des processus documentaires, automatisation, robotisation, etc. Heureusement, le programme des conférences et débats faisait la part belle à la décarbonation et à la circularité et les prix de l’innovation ont récompensé des offres apportant une réponse aux enjeux de la cyclo-logistique ou encore des éco-emballages.

À noter que le start up Village organisé par SprintProject concentrait de nombreuses innovations en matière de prévention de la pénibilité, transport à impact nul, calcul du bilan carbone via IA ou encore, production d’énergie verte sur bâtiment logistique. La grande gagnante du Start Up Contest 2024 est d’ailleurs la société marseillaise Deki ecologistic que nous avions déjà eu le plaisir de rencontrer lors du forum ISLI 2023 ! Son outil propose des tournées de livraison en ville optimisées suivant 3 critères, dits d’impacts minimums : émissions de GES, congestion et nuisances sonores.

Supply Chain circulaire : repenser nos modèles

Cette conférence organisée par France Supply Chain a remporté un franc succès, preuve de l’intérêt des professionnels pour une transformation profonde de nos processus et business models. Grâce à l’expérience de l’industrie ferroviaire et les premiers travaux du Lab SupplyChain4Good, le public a pu découvrir plusieurs exemples concrets de mise en place de boucles de circularité :
  • Stratégie de récupération de minerais rares dans les équipements des rames, wagons et locomotives.
  • Maintenance industrielle et retrofit des rames de train, appelés « maintenance à 8 vies ».
  • Choix des matériaux et conception des structures ferroviaires simples et robustes.
  • Intégration du pilotage de la matière issue du réemploi au S&OP via un ratio perte/recyclage.
  • Tracking géographique et d’usage des pièces et matériels.
  • Mise en place d’un système de maintenance préventive basé sur l’IA.

Les Supply Chains linéaires, bien qu’optimisées touchent aux limites de nos ressources. Il existe de nombreuses autres pistes pour intégrer la circularité dans nos modèles organisationnels et adopter des comportements de consommation plus vertueux. Nous les creuserons lors du 2e atelier-témoignage dédié à la Supply Chain circulaire.

« La frugalité est l’une des vertus de l’économie circulaire »

François-Michel Lambert

Les intervenants : François-Michel Lambert, président de SOROA, vice-président de l’association interdisciplinaire pour la recherche en économie circulaire, Igor Bilimoff, Délégué Général de la Fédération Des Industries Ferroviaires, Yann de Feraudy, président de France Supply Chain et Anaïs Leblanc, partner Citwell

De l’Intelligence Artificielle à la General Intelligence

En ouverture du 2e jour du salon, Olivier Babeau fondateur de l’Institut Sapiens est monté sur la grande scène du SITL pour nous parler du futur à l’aune du passé et de l’histoire des grandes innovations.

« L’histoire de l’humanité, c’est l’histoire de l’accélération » alors comment s’adapter à des changements si rapides ? De nos jours, le cerveau est l’actif numéro 1, ce qui entraine une polarisation du pouvoir au profit de ceux possédant la technologie (en est pour preuve la cotation en bourse de NVidia, Apple ou Microsoft). Puis l’IA est apparue.

« Nous n’étions pas préparés à ce que le facteur capital et travail fusionne », désormais celui qui possède la meilleure IA a le pouvoir car elle améliore la performance, la qualité et réduit les coûts, à noter que ce que nous appelons aujourd’hui IA fait appel à une intelligence au sens américain du terme (intelligence en tant que traitement de la donnée). L’évolution exponentielle de l’IA nous mène vers un futur très proche dans lequel l’intelligence deviendra une « commodité », un futur où l’IA nous surpassera.

Intelligence artificielle

Représentation de l’évolution observée et attendue de l’Intelligence Artificielle

Alors quelle place pour l’être humain ?

Nous devrons nous hybrider avec la machine, devenir complémentaire et pour cela, nous former encore mieux et en continue afin d’éviter toute atrophie de nos capacités et toute possibilité de remplacement. Le spectacle vivant, les relations et les échanges entre humains vont reprendre de la valeur. L’économiste recommande donc de travailler son intelligence émotionnelle et sa communication.

En conclusion, le SITL 2024 a offert une vision éclairante de l’avenir de la logistique et de la Supply Chain. Les discussions ont souligné la nécessité d’une transformation profonde, allant de la collaboration accrue à la gestion des risques et à l’adoption de technologies innovantes telles que l’IA. Tout en abordant des enjeux cruciaux tels que la durabilité et la circularité, le salon a mis en lumière le rôle crucial de l’humain dans ce paysage en évolution, appelant à une hybridation harmonieuse entre l’homme et la machine, plaçant ainsi l’accent sur l’apprentissage continu et le développement des compétences interpersonnelles.

ACTUALITÉS


ÉVÈNEMENTS

3 septembre 2024
4 septembre 2024
4 septembre 2024
5 septembre 2024

PRESSE

Pour aller plus loin
replay du keynote de luca silippo lors de notre congrès européen de 2023

Une autre vision de la Supply Chain, humaine et émouvante avec le keynote de Luca SILIPPO

LA GESTION DES RISQUES EN SUPPLY CHAIN POSSÈDE DÉSORMAIS SA COMMUNAUTÉ D’EXPERTS

La gestion des risques, c’est un métier, des savoir-faire et un état d’esprit

COMMENT CONSTRUIRE DES SUPPLY CHAIN CIRCULAIRES ?

Le 22 novembre dernier, le Lab SupplyChain4Good et notre partenaire Citwell ont orchestré une journée de travail dynamique…

FRANCE SUPPLY CHAIN © All rights reserved

Credits and Legal Mentions      I      RGPD      I      S'abonner      I      Contact      I      Plan du site