LA LETTRE DE FRANCE SUPPLY CHAIN #20 • Mai 2022

LE BILLET DE LA SEMAINE
Par Valérie Macrez, Directrice Générale France Supply Chain

Créée voici 50 ans, l’association se projette dans l’avenir !

France Supply Chain fête ses 50 ans d’existence en 2022. Cette année d’anniversaire est marquée par le renforcement de l’équipe de permanents ainsi que par une série d’impulsions nouvelles tournées vers le futur. L’occasion pour Valérie Macrez de dresser un « état des lieux » de l’association, de rappeler ses objectifs fondamentaux et d’évoquer les lignes directrices pour les années à venir.

France Supply Chain accueille un nouveau responsable. Qui est-il, et quel sera son rôle ?

Jean-François Rey rejoint France Supply Chain en qualité de chef de projet. Ce professionnel aguerri connaît parfaitement notre secteur. Son arrivée, souhaitée par le président Yann de Feraudy, marque une nouvelle étape dans le développement de l’association, dont les activités sont multiples, mais parfois méconnues. Le rôle de Jean-François sera de coordonner l’ensemble des travaux réalisés, notamment au sein des « LAB », et de contribuer à la promotion de toutes les actions menées par l’association. L’idée est de développer la transversalité et ainsi permettre la convergence de toutes les initiatives pour aller plus vite et plus loin.

Quelle est la situation de l’association en ce 50ème anniversaire ?

France Supply Chain se porte bien. Elle compte un peu plus de 450 entreprises (et écoles) adhérentes, ce qui représente environ 3.500 collaborateurs référencés dans notre base. Son conseil d’administration regroupe 45 membres appartenant au monde de l’industrie, de la distribution de l’enseignement ou des services. Et nous prévoyons d’accueillir 3 nouveaux entrants le 17 juin prochain, lors de l’Assemblée Générale annuelle.

Vous venez d’évoquer les « LAB ». Quelle est leur mission ? Et comment fonctionnent-ils ?

La force de France Supply Chain est sa capacité à mobiliser l’intelligence collective autour d’une vision commune en France et dans ses Chapters Internationaux. Dans ce cadre les « LAB » ont pour vocation de réfléchir aux enjeux du moment et d’apporter des réponses à travers du contenu produit et délivré dans différents formats : conférences, publications, tribunes, tables rondes…. Le LAB « Digital et Technologies » adresse les thématiques de la transformation digitale et créé une zone de partage avec la présentation de cas d’usage concrets. Le LAB « Richesses Humaines » est, quant à lui, animé par un comité de 10 membres Managers SC, RH en Supply Chain, enseignants, cabinets de recrutement… On peut citer également le LAB « ETI/PME » qui a élaboré un programme pour aider les ETI-PME à maîtriser les fondamentaux de la Supply Chain ; le LAB « Jeunes » est mobilisé autour des enjeux d’attractivité.  Sans oublier bien sûr « SupplyChain4Good » le LAB « Développement Durable » de France Supply Chain en partenariat avec l’écosystème international de Movin’on. Cela représente un travail considérable réalisé par des membres, impliqués et passionnés, qui prennent aussi sur leur temps personnel.

L’international fait également partie des axes de développement de l’association. Pourquoi ?

Nos adhérents sont souvent de grandes entreprises de l’Industrie ou du Retail qui ont des implantations et des collaborateurs répartis un peu partout dans le monde. Sous l’impulsion de Jean-Michel Guarneri, président de France Supply Chain International, il nous est paru important d’ouvrir des chapters à leur intention. L’objectif est de leur permettre de s’organiser autour de ces chapters, de s’informer et d’échanger entre professionnels de la Supply Chain. Nous avons commencé par l’Afrique, l’Amérique du Nord, l’Asie et bientôt l’Europe avec un premier chapter en Roumanie.

L’association fête donc ses 50 ans. Comment se concrétise cet anniversaire ?

Je crois qu’il convient tout d’abord de rappeler que France Supply Chain est l’héritière d’une formidable aventure qui a démarré en 1972 avec la création de l’Aslog. « L’Association des logisticiens d’entreprises », avait déjà à cette époque pour objectif de promouvoir la logistique « dans tous les milieux ». On ne parlait pas encore de Supply Chain, mais en 1992 l’association a connu une étape importante dans son développement : elle est devenue « l’Association Française pour la Logistique ». On parlait de démarche systémique et de « logistique globale », préfigurant d’une certaine manière le concept de Supply Chain Management. Ce terme a fait son apparition en 2014 dans l’intitulé de l’Aslog « l’Association Française de la Supply Chain et de la Logistique », avant de devenir en 2020, France Supply Chain. Cet anniversaire vise à célébrer cette histoire riche en événements mais aussi en personnalités qui ont permis d’affirmer l’importance de la logistique et de la Supply Chain pour la performance de nos entreprises. Cette célébration se traduira en fin d’année par un événement important dont la date et le lieu seront communiqués dans quelques semaines. Mais tout au long de l’année les initiatives (comme cette lettre hebdomadaire) sont estampillées « 50ème anniversaire » pour réaffirmer notre attachement à cette longue et belle histoire.

Vous venez de le rappeler : l’Aslog a changé de nom en 2020 pour devenir France Supply Chain. A quoi correspond cette évolution ?

La logistique est très souvent associée à des opérations physiques : transport, manutention, entreposage… C’est la partie la plus visible de l’Iceberg ! Mais la Supply Chain (dont la logistique fait naturellement partie) est un ensemble beaucoup plus large qui intègre de nombreuses activités, comme le sourcing, les prévisions, la planification, le pilotage… et également des fonctions managériales qui touchent à la stratégie comme les décisions d’implantation, la localisation des stocks, les schémas de distribution, etc.  A ce titre la Supply Chain est une fonction transverse qui doit dialoguer en permanence avec les autres fonctions de l’entreprise comme le marketing, le commerce, la relation client et de plus en plus la finance. En fait, la Supply Chain c’est d’abord et avant tout de l’organisation. Elle mobilise tous les moyens (intellectuels, physiques, informatiques et financiers) pour l’acheminement optimisé d’un produit et satisfaire un client en termes de coût, de délais et de disponibilité.

Le respect de l’environnement constitue un élément important dans l’ADN de France Supply Chain. Comment s’intègre cette exigence dans vos perspectives de développement à 5 ans ?

Les dimensions sociales et environnementales sont effectivement très présentes dans nos valeurs. Elles s’expriment à travers le travail fourni dans les LAB et les projets comme EVOLUE (Engagement volontaire pour des logistiques urbaines efficientes) où l’on retrouve, aux côtés de France Supply Chain, le Club Demeter et l’Institut du Commerce, et dans l’Association LCMT (Low carbon maritime transport) co-fondée avec l’AUTF. Nous avons également publié un « Manifeste pour des Supply Chain  durables ». Pour les années à venir, les enjeux sociaux et climatiques seront intégrés dans toutes nos actions de promotion et de communication. C’est un sujet auquel le président Yann de Feraudy, est particulièrement attentif. Cela se traduira par un accompagnement des entreprises vers une réduction drastique des externalités négatives qu’il s’agisse par exemple de transport, d’immobilier ou de technologies. Des sujets comme la logistique urbaine, la mise en œuvre des énergies alternatives ou encore l’intégration sociale, seront au cœur de nos préoccupations.

Et comment voyez-vous le développement de la Supply Chain au cours de ces prochaines années ?

Il est clair que la Supply Chain doit devenir l’élément central pour le développement des entreprises. Cela passe nécessairement par une meilleure connaissance de nos métiers. Il est temps que le monde politique, les administrations, les enseignants, les médias soient pleinement conscients du rôle majeur de la Supply Chain, y compris dans le cadre d’une réindustrialisation de notre pays. Il n’y aura pas de réimplantation industrielle s’il n’y a pas de Supply Chain à la hauteur des attentes des filières. De même il faudra développer l’attractivité de nos métiers et développer des formations en phase avec les évolutions technologiques et les besoins des entreprises. C’est un vrai défi qui est loin d’être gagné. Avec les adhérents de France Supply Chain, ainsi que tous ceux qui se reconnaissent dans nos valeurs et que j’appelle à nous rejoindre, nous sommes déterminés à y arriver.

Propos recueillis par Jean-Philippe GUILLAUME



À NE PAS MANQUER
L’entreprise à l’horizon 2030

France Supply Chain est fière d’avoir participé à l’étude sur la place de l’entreprise à l’horizon 2030 en qualité d’association de référence en Supply Chain. Le 7 juin aux Assises de l’entreprise Full-RSE, seront présentés les enseignements de leur étude.


Évènements

Retrouvez tous les évènements autour de la Supply Chain.

FRANCE SUPPLY CHAIN © All rights reserved

Credits and Legal Mentions      I      RGPD      I      Contact