LA LETTRE DE FRANCE SUPPLY CHAIN #25 • Juillet 2022

LE BILLET DE LA SEMAINE
Par Cécile Cloarec, Directrice Ressources Humaines Groupe FM Logistic

Comment valoriser nos métiers et attirer les talents de demain ?

“Auriez-vous envie de travailler dans le secteur de la logistique ?” Si vous posez cette question à votre entourage ou à de jeunes diplômés, vous obtiendrez probablement une moue un peu gênée, un manque d’enthousiasme ou un air interrogateur, avec une réponse du type : “La logistique, c’est-à-dire ? Faire de la manutention en entrepôt ou conduire un camion ?”.

Les clichés ont la vie dure. Même si la crise sanitaire a révélé le rôle clé de la logistique dans nos vies quotidiennes, l’étendue des métiers et des carrières possibles est encore peu ou mal connue, et n’attire pas les foules.

Pourtant, le secteur de la logistique regorge d’opportunités et de défis passionnants. Sa croissance et sa perpétuelle transformation requièrent l’acquisition continue de nouveaux talents, dans un marché du travail en forte tension.

Alors comment valoriser nos métiers et attirer les talents de demain ?

D’abord, en gagnant en visibilité. Il nous faut saisir toutes les opportunités pour faire connaître nos activités, nos challenges et nos offres de carrière. Les prises de parole des dirigeants de nos entreprises, dans la presse généralisée et grand public, font rayonner notre expertise et notre contribution à la société. Entretenir des relations écoles de proximité est un excellent levier pour créer des vocations chez les étudiants en école d’ingénieurs ou école de commerce. S’engager dans un processus de certification et entrer dans des classements RH reconnus valorisent la qualité de notre expérience candidat et employé. Toutes ces démarches renforcent notre notoriété et mettent en avant notre promesse employeur.

Ensuite, en expliquant avec pédagogie que la logistique est un secteur stratégique, porté par l’innovation. La crise sanitaire l’a montré : nous sommes un rouage essentiel de l’économie, assurant l’acheminement des produits essentiels. Nous avons aussi un rôle clé à jouer face au défi climatique pour accélérer la décarbonation et rendre possible pour tous une consommation plus responsable. Cela donne du sens aux activités que nous menons au quotidien.

Nous avons toutes les cartes en main pour offrir un environnement de travail passionnant. Alors ne soyons pas timides : allons chercher les talents et proposons-leur des carrières évolutives et enrichissantes ! Cela commence par un parcours candidat soigné, du recrutement jusqu’à l’intégration. Cela passe aussi par des modes de travail flexibles et collaboratifs adaptés aux attentes d’aujourd’hui, en termes de télétravail notamment. Cela se traduit enfin par des opportunités d’évolution professionnelle, avec de la formation et un accompagnement personnalisé.

C’est en développant ce type de relation gagnant-gagnant entre l’entreprise et les personnes qui la font vivre que nous relèverons les défis qui se présentent à nous, et que la réponse à la question “Auriez-vous envie de travailler dans le secteur de la logistique ?” deviendra : « Évidemment !”


FAIT MARQUANT
Vers un emballage plus respectueux de l’environnement

Selon une enquête réalisée par le salon All4Pack, la principale préoccupation du secteur emballage concernerait la transition écologique. En effet, 88% des acteurs du marché estiment comme enjeu prioritaire un emballage plus respectueux de l’environnement.  Les principales raisons sont les attentes des consommateurs (69%), les bénéfices en termes d’image (56%) et les changements de législation (49%).  À contrario, les freins exprimés sont (sans surprise) le coût à l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement (63%) et plus loin la disponibilité (43%) et la qualité des matériaux (37%). Interrogée sur la nature des matériaux utilisée dans les deux ans à venir, la communauté emballage répond que l’utilisation des biomatériaux devrait progresser. Ainsi 37% des sondés déclarent vouloir commencer à utiliser des biomatériaux dans les deux ans à venir. Le papier et le carton devraient également sensiblement augmenter : 46% des décideurs interrogés déclarent vouloir en utiliser davantage.  Une baisse réelle de l’utilisation du plastique devrait avoir lieu. 32% comptent réduire cette ressource. Mais 5% seulement envisagent de l’arrêter complètement. Pour les industries utilisatrices, les attentes des consommateurs représentent la première raison menant à l’utilisation de matériaux plus écolos (69%), notamment dans l’industrie agroalimentaire (83%). Les bénéfices en termes d’image (56%), les changements de législation (49%) et la volonté des dirigeants (35%) suivent, notamment dans les grandes entreprises. La globalité de l’enquête est disponible sur le site internet www.all4pack.fr/ Rappelons que l’édition 2022 d’All4Pack Emballage Paris se tiendra à Paris Nord Villepinte du 21 au 24 novembre.


À NE PAS MANQUER
Attirer et fidéliser les talents Supply Chain

Retour sur la journée du 21 juin où le Lab Richesses Humaines organisait une table ronde pour partager ses connaissances en termes de recrutement. Cette conférence concernait les acteurs Supply Chain, les étudiants, les directeurs RH, les enseignants, les cabinets de recrutement et plein d’autres encore. Nos intervenants ont répondu à vos questions, retrouvez leurs réponses et le replay sur notre site internet.


Évènements

Retrouvez tous les évènements autour de la Supply Chain.

Les lettres de France Supply Chain

FRANCE SUPPLY CHAIN © All rights reserved

Credits and Legal Mentions      I      RGPD      I      Contact      I      Plan du site