LA LETTRE DE FRANCE SUPPLY CHAIN #24 • Juin 2022

LE BILLET DE LA SEMAINE
Par le Lab Jeunes de France Supply Chain

From scratch to match

Initiée en juin 2021 par le LAB RH, l’idée de créer un LAB pour les jeunes, par les jeunes a démarré par le séminaire d’intégration des Master l’ISLI (Kedge Business School) en septembre 2021. C’est aujourd’hui 11 étudiants en alternance qui forment ce LAB. Si nous venons d’école et d’horizon différents, nous avons un point commun, une appétence pour les métiers de la Supply Chain. Promouvoir, rendre attractif la Supply Chain aux futures générations et trouver les bons mots pour attirer les jeunes sont les objectifs qui nous animent au quotidien.

Nous sommes partis de zéro, « from scratch » comme nous l’entendons souvent en entreprise. Être organisé était primordial pour constituer un lab sérieux, ambitieux et durable. Nous avons donc formé trois pôles : projet, communication et partenariats.

Notre premier projet a été d’éditer une vidéo présentant la Supply Chain, qui servira pour les futures interventions du Lab Jeunes dans les salons étudiants et les écoles. Toujours en lien avec l’idée de promouvoir la Supply Chain aux futures générations, nous sommes en contact avec l’Etudiant, ce qui représente un réel point d’entrée vers nos jeunes talents.

Faire découvrir la Supply Chain c’est bien mais de manière ludique c’est mieux. Pour cela nous travaillons sur la création d’un jeu sous forme de fresque du climat qui mettra en avant la diversité des métiers du Supply Chain management.

Afin de créer une réelle communauté de jeunes Supply Chain, nous lançons une page Instagram permettant de présenter nos différents projets.

Si nous avons la chance d’échanger de manière hebdomadaire sur des sujets d’actualités sur la chaine de Radio Supply Chain, nous avons également décidé de créer notre propre podcast : d’Aspiration à inspiration. Ce projet a pour but de retracer la carrière de professionnels de la Supply Chain inspirants, vous y découvrirez de quelle façon ils se sont construits, leurs réussites, leurs erreurs, leurs leçons. Pour la première édition nous avons eu la chance d’interviewer Vincent Giard, professeur émérite de Paris Dauphine, qui sortira prochainement sur notre page Instagram @lab_jeunes et sur la chaine Youtube de France Supply Chain.

Nous sommes également intégrés aux différentes actions menées par le Lab RH.

« Avec Appoline nous avons été ravies d’apporter notre contribution au beau projet porté par France Supply Chain, Témoignages des femmes dans la Supply Chain qui verra très prochainement le jour », livre Emma.

Quelques membres du Lab Jeunes ont souhaité vous partager leur retour d’expérience :

 « C’est une aventure enrichissante qui nous permet de nous développer tant sur le plan personnel que professionnel, qui allie travail de groupe et réseau » affirme Wilfried.

« Ce projet qui demande beaucoup d’investissements est complet et nous permet d’être en relation avec des acteurs de la Supply Chain. Mon seul regret à l’heure actuelle est que la diversité de notre groupe, avec des emplois du temps non alignés nous empêche de se réunir physiquement, ce qui est un frein dans le développement du Lab » Charly.

C’est des projets plein la tête que nous préparons la passation pour l’automne 2022.

Pour finir, nous tenions à remercier l’association France Supply Chain pour leur soutien et leur confiance. Nous espérons sincèrement que ce Lab permettra aux métiers de la Supply Chain de devenir attractifs auprès des jeunes générations.

Retrouvez tous leurs podcasts


FAIT MARQUANT
Mouvements de grèves sur fonds de bénéfices records

D’importants mouvements de grève risquent d’accentuer les perturbations que connaît le trafic maritime depuis plusieurs mois. Ainsi, dans une note de conjoncture, Project44, spécialiste de la visibilité transport, rapporte cette semaine que les ouvriers du port de Hambourg se sont mis en grève pour la première fois depuis plus de 30 ans. Quant au Port d’Anvers-Bruges il a été paralysé par un arrêt de travail le 20 juin, aggravant des temps d’attente déjà très longs. Compte tenu du contexte géopolitique, et de l’impact de l’inflation sur le pouvoir d’achat, une extension des conflits sociaux dans ce secteur n’est pas à exclure. Un risque d’autant plus fort que ce mécontentement est largement attisé par les résultats exceptionnels des transitaires et des compagnies maritimes. Ainsi Maersk a annoncé pour le premier trimestre un bénéfice qui a plus que doublé, à 6,8 milliards de dollars. Malgré la suppression de ses expéditions à destination des ports russes, le groupe prévoit un Ebitda d’environ… 30 milliards de dollars.  A noter que son concurrent CMA-CGM a atteint 56 milliards de dollars, en 2021 (+78% par rapport à 2020), porté majoritairement par les activités maritimes du Groupe. Son Ebitda est de 23,1 milliards de dollars, soit une marge de 41,3 %, en hausse de 21,8 points par rapport à l’année 2020.  Sans tirer de conclusions hâtives sur les raisons qui permettent aux acteurs du marché de réaliser de tels profits en temps de crise, on peut comprendre que cette situation pour le moins déséquilibrée, puisse nourrir quelque amertume.


À NE PAS MANQUER
Maitriser vos risques pour optimiser votre Supply Chain

Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous sommes partenaire de soutien le 5 juillet pour la Journée Transporter 2022 de Classe Export. Des conférences et webinaires animés par des experts vous attendent.


Évènements

Retrouvez tous les évènements autour de la Supply Chain.

FRANCE SUPPLY CHAIN © All rights reserved

Credits and Legal Mentions      I      RGPD      I      Contact